sport auto classic

Les automobiles ont révolutionné le monde dans lequel nous vivons, et les véhicules rapides ont intéressé les humains dès le début souvent sans raison réelle, si ce n’est la gloire et la célébrité.

Soyons sincères, combien de fois aurez-vous l’occasion de faire rouler votre véhicule à 300 km/h, même s’il est capable de franchir cette vitesse ? Quelle que soit la raison, nous aimons les voitures rapides, alors examinons un peu plus ce qu’elles représentent. Voici une liste du sport auto classic le plus rapide.

 

Mercedes simplex : 1900-1909

La Mercedes simplex est un sport auto classic fabriquée de 1902 à 1909 par la Daimler motoren. Elle a conservé l’usage du nom Mercedes comme marque de dmg, par opposition à Daimler.

Cette voiture était équipée de moteurs puissants, avec des puissances allant de 40 (à 1300 tr/min) à 60 chevaux. Elle utilisait un dispositif d’allumage par étincelle à alimentation magnéto-électrique, avec un carburateur à gicleur non marié.

Sport auto classique

Elle représentait une véritable révolution à l’époque, car elle était tout à fait différente de toutes les autres voitures de son temps.

De ce fait, la simplex est rapidement devenu célèbre auprès de la royauté, de la noblesse et de la crème de Los Angeles crème alternative de l’époque. Il va sans dire que ce sport auto classic a cimenté la domination de Mercedes au niveau de l’automobile. Vous pouvez l’équiper d’un système audio high-tech et la connecter avec le meilleur smartphone audio pour avoir un bon audio dans l’auto.

 

Dueenberg Modèle J : 1920-1929

La version J de Dueenberg est un véhicule de luxe fabriqué à l’aide de Dueenberg. Créée en 1928, l’auto était censée rivaliser avec les voitures les plus puissantes et les plus élégantes de l’époque, et elle s’en est très bien sortie.

Hélas pour l’agence, la voiture a été livrée quelques années seulement avant le krach boursier qui a entraîné la splendide dépression et a été proposée au mieux jusqu’en 1937.

Malgré le fait qu’il soit plus petit que les autres moteurs de l’époque, il générait 265 ch. Cela rendait l’automobile étonnamment rapide pour l’époque. Elle est devenue dominante et avait tout ce que l’on peut désirer dans un sport auto classic.

 

Dueenberg Modèle SJ : 1930-1939

Sport automobile classique

Vous commencez peut-être à observer une mode pour ces dernières automobiles en sport auto classic. La Dueenberg J est devenu si dominant à son époque que l’organisation a fait ce que toute organisation automobile décente pouvait faire : elle l’a relookée.

La SJ était équipée d’un moteur huit cylindres en ligne de 320 ch avec un compresseur centrifuge, d’une transmission à trois vitesses, d’essieux avant à poutre, d’essieux arrière à ressorts à lames semi-elliptiques et de freins à tambour hydrauliques à dépression sur les quatre roues également retrouvé sur les robotaxis Tesla.

Jaguar XK 120 : 1940-1949

La première preuve de la domination de la Jaguar à son époque est peut-être le fait que, pendant la décennie suivante, personne n’a pu créer un véhicule plus rapide, même si, dans la limite du raisonnable, personne ne s’en souciait vraiment pendant la Seconde Guerre mondiale.

Après la bataille, il était temps pour le jaguar de se hisser au premier plan. La xk a été achetée entre 1948 et 1954. Elle est devenue la première voiture de sport auto classic de Jaguar depuis la SS 100, dont la production a cessé en 1940.

Pour les grandes vitesses, le pare-brise devait être rabattu, ce qui devait donner aux conducteurs une certaine aisance pour la conduite.

 

Aston Martin DB4 GT : 1950-1959

D’une magnificence et d’un luxe parfaits, elle est devenue la reine incontestée des autoroutes, et aujourd’hui encore, elle est vendue dans des ventes aux enchères somptueuses pour des prix exceptionnels de sport auto classic.

Sports mécaniques classiques

En raison de la grande réputation, du prix élevé, de l’aspect extraordinaire et de la rareté de la db4 gt, de nombreuses répliques ont été construites, et même ces répliques se vendent extrêmement bien.

 

Ferrari 365 GTB/4 « Daytona » : 1960-1969

 

Bien sûr, aucune liste des « plus rapides » ne serait complète sans au moins une Ferrari. Plus connue sous le nom de Ferrari daytona, la Ferrari 365 gtb/4 est devenue un véhicule traditionnel à moteur avant et force arrière.

Le sport auto classic est réputée non seulement pour être la plus rapide de sa décennie, mais aussi pour avoir été poussée par Dan Gurney et Brock Yates lors du sprint inaugural du cannonball baker sea-to-shining-sea memorial trophy.

L’événement a mis en évidence non seulement la plus grande vélocité de la voiture, mais aussi sa capacité à conserver des vitesses élevées sur de longues périodes.

 

Ferrari GT4 Berlinetta Boxer : 1970-1979

Ferrari persiste à revendiquer sa domination au cours de la décennie suivante également. Au milieu d’une concurrence de plus en plus chaude, où Lamborghini déclarait que sa Countach devait faire du 225 km/h (et elle ne le pouvait pas), c’est une fois de plus Ferrari qui a pris la couronne.

Sa concurrente directe en en tant que sport auto classic, le Porsche 959, est devenu presque aussi rapide, mais la Ferrari a de nouveau remporté la couronne. Un débat sans fin a émergé pour savoir laquelle des deux était la plus rapide, et ce débat n’a toujours pas été tranché aujourd’hui.

Découvrir l’effet du Covid 19 sur les voitures occasions, le marché, l’économie.

Mclaren f1 : 1990-1999

Automobile classique de sport

Mclaren f1 n’était limitée que par le régime de son moteur, elle était si aérodynamique que la résistance au vent était presque négligeable. Elle est devenue si incroyablement rapide qu’elle a remporté la victoire non seulement dans sa catégorie, mais aussi dans la catégorie des prototypes, ce qui est devenu exceptionnel pour un tramway.

Cela est considéré comme l’un des plus grands exploits en sport auto classic. La Mclaren f1 est le meilleur gadget de conduite, mais construit pour l’avenue du grand public et qu’elle pourrait rester dans les mémoires comme l’une des plus grandes occasions de l’histoire de l’automobile, et qu’elle sera probablement le véhicule d’avenue le plus rapide que le monde verra jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.