Après un clash avec Trump, la Maison Blanche retire son badge à un journaliste de CNN.

Scène assez surréaliste dans la salle de presse de la Maison Blanche. Alors qu’un journaliste de CNN insistait pour lui demander des précisions sur la caravane de migrants, Donald Trump s’est fâché tout rouge en conférence de presse, au lendemain de la défaite des républicains à la Chambre lors des midterms. L’affaire ne s’est pas arrêtée là : dans la soirée, la Maison Blanche a retiré son accréditation à Jim Acosta, l’accusant d’avoir « placé [sa] main » sur la stagiaire qui tentait de lui reprendre le micro.

« C’est un mensonge », a dénoncé le journaliste, qui a reçu le soutien de la chaîne. Chacun se fera son avis sur les images. Il y a un léger contact, mais qui semble provoqué par la stagiaire qui glisse son bras sous celui du journaliste, qui s’accroche au micro.

« Vous êtes une personne horrible et malpolie »
Le reporter de CNN accuse en subtance, le président américain de diaboliser la caravane de migrants et lui demande des explications. « Honnêtement, vous devriez me laisser diriger le pays, et vous dirigez CNN. Si vous le faisiez bien, peut-être que vos audiences seraient plus élevées », attaque le président, avant d’inviter le journaliste suivant à poser sa question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *